Haiti – Projet « Un toit pour Haïti »

1277311-scene-desolation-jeremie-sud-haitiL’ouragan Matthew a frappé la Perle des Antilles en début octobre 2016, faisant des centaines de morts et des dizaines de milliers de sans abris. À côté de plusieurs bâtiments complètement détruits, ceux qui sont restés en place ont pour la plupart vu leurs toitures disparaitre sous la force du vent de la cette tempête tropicale destructrice de catégorie 5. Le tout a été suivi en 2017 par une autre série d’ouragans complémentaires qui ont infligés des dégâts supplémentaires aux régions déjà touchées par Matthew. Devant cette dévastation d’un pays avec lequel ASF Québec collabore solidairement depuis des années, notre équipe a décidé d’élaboré le projet « Un toit pour Haïti », une stratégie rapide pour soutenir la reconstruction de bâtiments et d’habitations dans des communes en région des Cayes.

 

 

capture-decran-2017-04-26-a-17-02-56Pour y parvenir, un comité technique a d’abord été mis sur pied pour évaluer, à partir des plans d’une toiture-type, les matériaux requis pour reconstruire un maximum de toitures. Ensuite, grâce à des matériaux offerts par trois donateurs manufacturiers (Goodfellow, Soprema et Ideal Roofing), des proportions optimales de bois, de tôle et de membrane ont été réunies, avec l’aide de notre partenaire de transport (Transport Robert) pour être ensuite envoyées par bateau jusqu’à Port-au-Prince. Le conteneur est arrivé à Haïti en début octobre 2017 et les matériaux sont parvenus dans les communautés dans les semaines suivantes. Deux partenaires locaux ont pris en charge la répartition de la cargaison auprès des communautés bénéficiaires : ITECA et Haïti Futur. Ces derniers ont disposés des matériaux pour construire des habitations dans la région de Cavaillon et des écoles temporaires dans la région des Abricots.

capture-decran-2017-04-26-a-17-40-08

En janvier dernier, ce projet de don de matériaux s’est achevé par une mission volontaire sur place réalisée par notre architecte et vice-président, Luc Gauvin. Le tout a permis d’offrir des conseils techniques pour l’utilisation des matériaux et d’identifier d’autres besoins dans les régions dévastées. L’école de la communauté de Chainault, où oeuvre la Fondation Paradis des Indiens, a été identifiée comme une priorité. Complètement détruite, ses élèves y ont cours sous des bâches depuis près de 2 ans. Notre équipe prépare à présent un programme pour prêter assistance à la reconstruction de l’école.

 

DONATEURS

dda92e789be76efc2145206dabab1061goodfellow-flooring-supplierideal_roofing_supplier

PARTENAIRE DE TRANSPORT

unknown

PARTENAIRES LOCAUX

logo-haiti-futur

logo-iteca-01