Nation Anishnabe – Une maison pour Lac-Simon

Une solution pour endiguer la crise du logement en milieu autochtone

Une nouvelle maison verra le jour à l’été 2018 dans la communauté autochtone de Lac-Simon, localisée près de Val-d’Or. Le projet a été créé à l’initiative d’un comité d’élèves de l’école Le Chantier de Laval, un centre de formation spécialisé dans les métiers de la construction. Appuyés par leurs enseignants et la direction, ils souhaitaient que leurs projets de construction en ateliers, normalement détruits et jetés en fin d’année, puissent connaitre une fin de vie plus écologique et utile socialement, en étant redonnés au bénéfices de communautés dans le besoin. Pour ce faire, ASF Québec s’est joint à l’initiative en proposant la conception d’une vraie maison unifamiliale, qui pourrait trouver preneur auprès d’une communauté. Avec l’appui du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, les deux partenaires ont été mis en contact avec le Conseil de la nation Anishnabe de Lac-Simon, qui recevra le petit bâtiment en deux modules et l’attribuera à une famille de la communauté par l’entremise de son comité d’habitation. Le projet a été accueilli avec enthousiasme par le Conseil et sa pertinence s’inscrit dans un contexte où il manque près d’une centaine de maisons sur place pour combler les besoins en logements.

Une réussite partenariale de la conception à la finition

Selon ce partenariat innovant entre ASF Québec, Le Chantier et la communauté de Lac-Simon, où chacun assume certaines responsabilités, la maison sera construite dans le cadre des ateliers de charpenterie-menuiserie de l’école Le Chantier. Pour sa part, l’équipe d’ASF Québec offre son appui technique à l’ensemble du projet avec un comité d’architectes bénévoles qui ont assuré la conception et fait le lien avec la communauté. Plusieurs partenaires complémentaires viennent en appui au projet, notamment des donateurs manufacturiers tels que Barrette, Fenêtres Magistral et Owens Corning Canada. D’une durée d’un an, ce projet amorcé en octobre 2017 se terminera à l’été 2018. La nouvelle maison sera livrée par camion après le dégel. À la fois bénéficiaire et partenaire à part entière du projet, la communauté prendra aussi à sa charge plusieurs coûts associés au projet, notamment les fondations destinées à recevoir les unités et plusieurs travaux de finition de cette nouvelle habitation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus que quelques miles à parcourir…

Les partenaires se réjouissent déjà des centaines d’heures bénévoles investies en efforts pour concevoir, construire et coordonner l’ensemble de l’initiative, qui pourrait être reproduite dans le futur sous forme de programme permanent si les les conditions le permettent. Pour boucler ce premier projet-pilote, les partenaires continuent leur travail et sont à la recherche de partenaires de transports qui souhaitent prêter main-forte au projet en aidant le déménagement de la maison cet été de Laval jusqu’à la Lac-Simon.

 

Pour en savoir plus, lisez ce qu’on dit du projet dans les médias :

 

Merci aux partenaires qui rendent possibles ce projet :