Nouvelles

L’immersion culturelle pour soirée-bénéfice

L’équipe, incluant le CA et les précieux bénévoles © Marie-Jade Morneau

Du Québec vers la Syrie et le Népal, l’architecture a révélé un aperçu de ses complicités culturelles le 2 décembre dernier au Centre Canadien d’Architecture, à Montréal. Un grand merci à tous ceux qui nous ont supporté pendant cette levée de fonds!

montage_sb2015.2

© Marie-Jade Morneau

Alors que le conflit résonne de l’autre bout du monde, alors que le Canada se mobilise et prépare l’accueil de ses réfugiés, les invités de notre grande soirée-bénéfice se sont vus plongés dans le vrai de l’humain, l’essence du respect interculturel, la beauté d’un pays victime d’un déchirement qui dure depuis 2011. La Syrie était à l’honneur et nul doute que les quelques 150 personnes présentes portent aujourd’hui, sinon un engagement pour un dialogue averti empreint de respect mutuel, du moins des indices pour l’appréciation culturellement éclairée d’une situation humanitaire critique. Le travail des citoyens engagés de La Maison de la Syrie va dans ce sens.  Les initiatives nées de cet organisme, Syrian Eyes of the World, Art for Syria Project et Je Veux Jouer, ont tapissé le CCA d’un nouveau regard sur un pays, ses citoyens, ses œuvres architecturales, sa culture. Il nous est simplement impossible de ne pas penser à des solutions de soutien, c’est pourquoi Architectes de l’urgence et de la coopération embarque avec Marya Zarif et son équipe pour la conception d’aires de jeu et d’un cinéma en plein air dans le camps de réfugiés d’Atmeh, sur la frontière entre la Syrie et la Turquie.

 

IMG_3664-2

Luc Gauvin, de la 1ère Mission Népal; Maude Ledoux, de la 2e Mission, échangent un namaste © Marie-Jade Morneau

L’équipe a également partagé les derniers développements de la Mission Népal, momentum nous ayant mobilisé une bonne partie de l’année 2015. Les particularités techniques et culturelles de notre projet de reconstruction, imaginé en collaboration avec Karavaniers et les communautés locales, ont été présentées par Maude Ledoux, la chargé du projet, qui après un immanquable namaste (salut caractéristique de l’Inde et du Népal), a exposé toute la richesse qu’elle a su tirer des 2 mois passés à parcourir les villages de la région de Taksindu – une expérience humaine où l’architecture embrasse un mode de vie unique, des valeurs qui voyagent sur des tissus de textes et prières qui colorent sans fin les montages de l’Himalaya.

montage_sb2015.3

© Marie-Jade Morneau

Cette richesse, nous la retrouvons dans tous nos projets. Les Népalais du Solukhumbu, les Innus de la Côte-Nord, les Algonquins de Kitcisakik et maintenant les 20 000 enfants d’Atmeh, tous inspirent notre recherche quotidienne de solutions culturellement novatrices aux défis variés de l’habitat. C’est notamment grâce aux 20 000 $ amassés dans cette levée de fonds que notre mission pourra se concrétiser de nouveau dans l’année qui s’en vient.

Samito, Funk Lion et Sylvain Plante © Marie-Jade Morneau

La soirée fut rythmée et colorée. Ambiance virtuose DJ Nils Fluck, performance de Samito et de ses acolytes musiciens, irrésistibles bouchées préparées par le restaurant Alep – le métissage était au rendez-vous!

Un grand merci à Aedifica, partenaire de la soirée; au Groupe Langevin, L2C Experts-Conseils, Lemay, LEMAYMICHAUD et Soprema nos partenaires Sherpa, aux Industries Poly, imprimeurs engagés, à V2COM, au Restaurant Alep, au CCA qui célèbre l’architecture de mille et une façons depuis 1979, à Rézin qui s’implique dans la communauté avec les meilleures bouteilles.

Partenaires_sb2015.7

 

 

Répondre