Nouvelles

2 semaines dans le district de Solukhumbu

Vous avez manqué les précédents articles? Ils sont par ici!


Par Maude Ledoux

Avion, jeep, marche, forêts et montagnes… Nous voilà au cœur de notre mission, à la découverte, jour après jour, de toute la splendeur du Népal, accompagnés de Tendee notre guide et de Nima, notre porteur.

Arrivée à Salleri, près de Taksindu © Maude Ledoux

Nous avons visité 10 écoles dont 1 community hall. Les gens sont très collaboratifs et sont présents pour répondre à nos questions même durant les journées de congé. Certaines écoles sont bien financées par des ONG externes et nous comprenons mieux lesquelles sont actives dans la région. D’autres écoles ont moins de support, bien qu’elles en aient déjà eu dans le passé. Cela nous permet de mieux définir les développements que nous allons prioriser par la suite.

Les Népalais se sont vite remis au travail suite au séisme; des murs, parfois des maisons complètes ont été reconstruits. Bien que les moyens manquent, la volonté, elle, est au rendez-vous.

Consultations à Chhulemu © Alain Lacroix

Inspection et consultation – École de Hewa © Alain Lacroix

Évaluation de l’école de Deku © Maude Ledoux

Sur notre route, nous remarquons certaines écoles en mauvais état et situées sur des sites malheureusement propices à des glissements de terrain. Nous sommes très bien reçus dans chaque village et nous donnons quelques conseils de construction pratique pour améliorer le travail de réhabilitation entamé par certains.

Prise de mesures du bâtiment de l’école de Taksindu © AUC

Taksindu, Chhulemu, Hewa, Akang, Yapel, Phulleli, Chhaga, Nunthala, Deku, Ringmu… les paysages sont magnifiques et nous sommes accueillis avec beaucoup de respect chez l’habitant. Rien de tel pour se plonger sans retenue dans des découvertes culturelles très subtiles et dans la compréhension intime et respectueuse des différentes dynamiques locales. Nous en profitons un maximum, car ce sont des moments absolument complémentaires au travail d’analyse et à tous les relevés techniques que nous compilons tous les jours. Les bâtiments sont de façon générale très endommagés; mais le sourires des gens et leur bienveillance me surprennent autant qu’ils me réconfortent dans l’appréciation d’un peuple qui saura pour sûr se relever – et il fait bon se dire que notre projet s’imbrique dans cette dynamique positive. 

École de Taksindu – extrait du rapport technique

Élèves de l’école de Nunthala © Maude Ledoux

De retour du Solukhumbu, après 11 heures de jeep sur des routes sinueuses à flanc de montagne, nous rejoignons la ville de Kathmandu, notes, chiffres et croquis en mains, que nous vous partagerons bientôt sur ce blogue. Pleins d’images nous restent en tête de notre périple : le visage des gens rencontrés, la grandiosité des paysages, la prestance des montagnes, l’originalité des bâtiments dans tous leur détails, l’épaisseur de la brume et cette absorbante nature qui nous rappelle que nous sommes si petits dans cet imposant relief himalayen. Malgré la pluie, l’humidité et les quelques sangsues qui nous collaient à la peau, nous revenons pleins d’inspiration dans la frénésie de la capitale.


Une mission réalisée en collaboration avec 

Karavaniers_1_coul

Répondre